Aller à la barre d’outils
Mikiphone, le premier phonographe de poche

Mikiphone, le premier phonographe de poche

LE MIKIPHONE
Un orchestre dans votre poche ! 🎻🎷🥁🎺🎶

On est là à se la raconter avec nos Walkman, nos Discman, nos mp3, nos Ipod 😎 mais les Années folles avaient déjà envisagé le transport de sa musique préférée avec soi 😉

Voici le Mikiphone, le premier tourne-disque (ou phonographe) de poche.

Il porte le nom de son inventeur, Miklós Vadász, un designer hongrois qui, avec son frère Etienne, breveta l’invention et chargea la société suisse Paillard (située à Sainte-Croix) de le produire en série.

On estime que 100 000 à 180 000 de ces mini-lecteurs de musique ont été fabriqués en Suisse, entre 1925 et 1927.

Avec son diamètre de 11,5 cm et une épaisseur de seulement 5 cm lorsqu’elle est fermée, la boîte ronde en étain très chic ressemble à une montre gousset surdimensionnée.
Son poids est de 1,2 kg.

Il n’avait pas de piles, il fonctionnait grâce à une manivelle.
Un diaphragme en mica et un résonateur en bakélite permettaient d’obtenir un volume de son puissant pour un tourne-disque aussi petit.

Une autre de ses particularités est que toutes ses pièces arrivaient à tenir dans le boîtier.

En effet, quand on arrivait en soirée et qu’on dégainait l’engin, avant de se déchaîner sur du fox-trot, il fallait l’assembler, ce qui nécessitait un peu de temps et d’habileté. Puis tourner la manivelle 50 fois.

On pouvait ensuite jouer des disques de 10 pouces (25,4 cm), des 78 tours couverts de gomme laque noire (Wikipedia)

On vit fleurir un certain nombre de pubs pour le Mikiphone, avec pour slogan « Un orchestre dans votre poche !», et le Moulin Rouge et Mistinguett furent même engagés pour le faire figurer dans l’une de leurs fameuses revues.

Malgré cela, à cause de sa fragilité et de ses nombreux problèmes techniques, les ventes stagnèrent et sa production fut arrêtée 3 ans après son lancement.

Il fait à présent la joie des collectionneurs.

Vous pouvez le voir fonctionner en vidéos :

👉🏼Vidéo à vistionner
👉🏼 Vidéo à visionner

Merci pour cette contribution de Catherine sur la page Histoire et Anecdotes croustillantes.

Laisser un commentaire