Bronze ou régule ?

Bronze ou régule ?

Comment distinguer bronze et régule ? Quelles sont les caractéristiques de ces alliages métalliques ? Comment vérifier si une pièce est vraiment en bronze ? Dans cet extrait de leur émission « Un trésor dans votre maison », Emmanuel Layan vous apprend faire la différence entre bronze et étain. Et ce, à partir d’une statue fabriquée par un artiste belge. La propriétaire de cette pièce ne connaît pas s’il s’agit d’un bronze ou d’un régule. Pour faire la part des choses, notre commissaire priseur donne des explications… suivez !

Reflet doré du bronze Pour vérifier si une pièce est en bronze, vous grattez délicatement une partie. Veillez simplement à ne pas gratter sur un endroit très visible, mais discret. Après le grattage, vous vous apercevrez de la couleur qui apparaît. Si le reflet est jaune, il s’agit bien du bronze. Ce métal est en fait un alliage de cuivre et d’étain. Il a notamment été utilisé dans la fonderie des cloches. Il a été utilisé dans la fabrication d’armes, d’outils, d’instruments de musique, et d’un objet décoratif, comme illustré dans la vidéo. Le bronze a le mérite de la bonne résistance à l’usure et d’une résistance moyenne à la corrosion. Attention toutefois, il existe des pièces ressemblant à du bronze, sans pour autant l’être.

Différence entre régule et bronze Le bronze connaît une imitation métallique qui apparaît vers la moitié du XIXème siècle, le régule. Il faut donc faire attention à ne pas confondre. Le bronze est un métal issu d’un alliage entre le cuivre, de zinc et d’étain. En revanche, le régule est un alliage d’étain, de plomb et d’antimoine. Cet alliage métallique a l’avantage d’être moins cher que le bronze. Seulement, le régule est cassant et ne se patine pas, contrairement au bronze qui est facile à travailler et qui révèle parfaitement un travail de patine.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils