Jaeger Lecoultre une belle histoire

Jaeger Lecoultre une belle histoire

« LeCoultre » et « Jaeger » : deux destins horlogers

Antoine LeCoultre, horloger autodidacte, fonde en 1833 son atelier à l’âge de 30 ans pour inventer en 1844 le millionomètre et le remontoir à bascule 2 ans plus tard.

Son fils, Elie LeCoultre entre à la Manufacture à l’âge de 16 ans. Pionnier de l’industrie, créateur de nombreux calibres compliqués, promoteur des nouveaux procédés de fabrication, c’est lui qui transformera le petit atelier familial en la toute première Manufacture de la Vallée de Joux inaugurée en 1867.

LeCoultre & Cie développera alors son excellence technique et la variété des créations : calibres de 9 à 20 lignes avec répétition à quart et minutes, chronographes, rattrapantes…

En parallèle de cela, Edmond Jaeger, grand horloger français, fonde sa société à Paris en 1880. Il consacrera sa vie à développer les mécanismes de mesure des vitesses: chronographes, tachymètres, cinémomètres et compteurs destinés à l’aviation.

De son côté, en 1890, les quelques 500 employés de LeCoultre & Cie créent une gamme exceptionnelle de 125 calibres simples et 31 calibres parmi les plus compliqués.

En 1900, Jacques-David LeCoultre prend la direction de la fabrication horlogère qui, depuis 1902 et durant 30 ans, créera et fabriquera la majorité des ébauches de Patek & Philippe à Genève.

En 1903, informé du projet d’Edmond Jaeger de fabriquer des montres extra-plates, Jacques-David LeCoultre décide de relever le défi. De la collaboration, puis de l’amitié des deux hommes naîtront de multiples créations exceptionnelles, de même que la marque Jaeger-LeCoultre.

Créations LeCoultre : des records de finesse au mouvement perpétuel

La Manufacture crée le mouvement de montre de poche à remontoir le plus plat du monde : 1,38 mm de hauteur pour un diamètre de 39,54 mm. D’autres mouvements compliqués d’une finesse extraordinaire accompagnent ce développement : chronographe de 2,8 mm de hauteur, répétition minute de 3,2 mm de hauteur…

En 1925 le Calibre Duoplan est développé par Jaeger-LeCoultre. Il s’agit d’un mouvement composé de deux plans superposés qui permettent de faire entrer un grand mouvement horloger dans une petite boîte.

3 ans plus tard, en 1928, Jacques-David LeCoultre découvre la fabuleuse pendule inventée par Jean-Léon Reuttertouchant du doigt le rêve du mouvement perpétuel en puisant son énergie dans les plus infimes variations atmosphériques.

Entièrement fabriquée par la Manufacture depuis 1936l’Atmos est devenue une véritable légende. Son prestige en fait le cadeau officiel de la Confédération suisse.

La Reverso

En Inde, après un match de polo, des officiers britanniques mettent leur ami César de Trey au défi de créer une montre capable de résister aux chocs de leur sport favori.

De retour en Europe, l’homme d’affaires expose le problème à Jacques-David LeCoultre qui crée la montre Reverso en collaboration avec la maison Jaeger. Dessinée à Paris par René-Alfred Chauvot, brevetée le 4 mars 1931, la Reversosynthétise toutes les valeurs de l’Art déco: universalisme, esthétique sobre jouant avec les formes fondamentales, attachement au travail de la main, goût du jeu et de la fête.

Naissance officielle de la marque Jaeger-LeCoultre et premières montres

Les maisons Jaeger à Paris et LeCoultre au Sentier officialisent leur longue collaboration en 1937. Désormais, les montres de la Manufacture porteront la marque Jaeger-LeCoultre.

Notamment en 1946 avec la création de garde-temps ronds automatiques, précurseurs de la ligne Master Control.

En 1950 naitra la Memovox ou « voix de la mémoire » dont les premiers calibres à sonnerie (489 et 814) sont à remontage manuel.

Grâce à leur qualité exceptionnelle, la carrière des Calibres Memovox se poursuit aujourd’hui: une longévité exceptionnelle dans le monde horloger.

En 1953, Jaeger-LeCoultre invente la première montre 100% automatique dépourvue de couronne de remontoir : la Futurmatic.

Dès années 60 à 2000 en quelques dates clés

  • 1962 : Création du calibre ultra-plat 838
  • 1981 : Jaeger-LeCoultre développe le Calibre 606 avec affichage de la date et secondes centrales est le plus mince de sa catégorie.
  • 1982 : Calibre 601 remporte le titre de mouvement le plus plat du monde ; la même année, le calibre 608 bat déjà ce record.
  • 1983 : Calibre 889, avec date à guichet. En 1992, ce mouvement sera le premier à équiper les toutes premières montres à affronter le test des 1000 heures.
  • 1989 : Grand Réveil, calibre automatique 919 qui comprend pas moins de 350 pièces, un calendrier perpétuel avec phase de lune et une alarme.
  • 1990 : Géographique, Calibre 929 avec 24 fuseaux horaires, indicateur jour-nuit, réserve de marche et un balancier à haute fréquence.
  • 1991 à 2000 : La Reverso 60e Calibre 824 marque le début des multiples évolutions de la gamme avec la Reverso tourbillon, répétition minute, Duo, chronographe rétrograde, GMT, quantième perpétuel…

Merci à lesrhabilleurs.com pour cette contribution.


Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils